TheLAB, l'hôtel électro-écologique

Mis à jour : févr. 26






Le fondateur


TheLAB, ou The LivinAfrica Box, est un concept qui a été créé par l’entrepreneur Jos Balk. Fort d’importantes connaissances et de plusieurs années d’expérience dans le secteur de l’IT, M. Balk a décidé de concevoir une maison entièrement basée sur un système d’automatisation.



Très soucieux de l’environnement et fort d’une véritable envie de faire changer les choses, il a su utiliser son savoir au profit de la préservation de la planète. Très vite, Martine Naber, la directrice générale, s’est jointe à l’aventure. Selon elle, l’automatisation est la clef du contrôle, de la gestion et donc de la réduction d’énergie consommée.



La création du projet





TheLAB a pour symbole et inspiration le labrador. Pourquoi ? Parce que c’est un être profondément bon, pur et honnête. Telles sont les valeurs importantes sur lesquelles a été créé ce projet ambitieux et porteur de sens.






Le concept


TheLAB est un hôtel qui mêle esthétique, innovation et écologie. C’est un endroit hors du commun, hors du temps et loin des classiques touristiques. Ce concept est unique, très innovant et jeune de deux ans. Le chemin a été long et il a fallu beaucoup d’effort de la part de toute l’équipe afin de concrétiser ce projet. Aujourd’hui, TheLAB compte trois sites, à Franschhoek, à Robertson et à Hout Bay.




Les maisons se reposent sur l’énergie solaire et une palette de services a été développée afin de permettre, à travers la reconnaissance vocale et l’automatisation contrôlée des diverses technologies présentes dans les chambres, mais aussi dans les pièces à vivre, de réduire la consommation d’énergie des clients. Cette reconnaissance vocale a permis de pré-enregistrer des réponses à certaines questions que les clients pourraient avoir au sujet des différents aspects écologiques du concept. Par exemple, ils sauront, en demandant, que le bleu est la lumière la plus écologique, la moins gourmande en énergie. Ils sauront à quoi sert concrètement l’automatisation et ils se rendront compte de l’impact de leur sacrifice pour la planète.



Le côté humain est un des piliers de cet hôtel particulier. Le principe est d’offrir aux clients une maison loin de la maison. Cet aspect permet également d’éduquer et de renseigner les nouveaux arrivants quant à l’impact écologique de leur séjour. Un point d’honneur est appuyé sur le fait que chaque petit geste, chaque effort effectué, en tant que personne individuelle, a un réel impact sur la planète. Réduire sa consommation d’énergie peut entrainer certains sacrifices. Par exemple, à travers l’automatisation du système, l’air conditionné est coupé après un temps défini de mise en marche et la limite minimale de température est de 22 degrés pour éviter les excès de consommation.




Plus le concept se développe, plus les différentes personnes impliquées dans la gestion de TheLAB se rendent compte de l’impact de leurs efforts sur la consommation énergétique de l’hôtel.







Une application est utilisée afin de mesurer la quantité d’énergie solaire produite, utilisée et exportée par jour, par semaine ou par mois. Des données telles que le nombre de kilomètre parcouru en E-bike sont également prises en compte afin de mesurer l’énergie économisée.









Alimenté par de larges panneaux solaires installés sur les toits de chaque maison de chaque site, ce complexe de 21 chambres travaille sur la réduction de plastique au quotidien. Toutes les bouteilles proposées sont en verre et sont donc réutilisables. Une fontaine gratuite d’eau plate et d’eau gazeuse est en libre-service toute la journée afin de diminuer le nombre de bouteilles utilisées.






Un autre point d’effort notable de TheLAB, qui a été évoqué plus haut, est la réduction des énergies émises par le déplacement des clients. Dans ce but, de nombreux E-scooters et différents types de vélos sont mis à disposition afin de promouvoir un moyen de locomotion responsable pour les visites aux alentours des sites. Il est également possible d’utiliser la voiture électrique de TheLAB ou de profiter des bornes de recharge installées à l’extérieur des maisons.


De nombreux projets sont aujourd’hui prêts à être mis en place, notamment autour de l’économie d’eau, du recyclage des déchets et des transports durables. En effet, en Afrique du Sud, il est aujourd’hui très compliqué d’utiliser une voiture électrique en raison du manque de bornes de recharge et de manufactures dans le pays. Ce type de consommation est donc très cher et très inclusif. C’est pourquoi l’équipe de TheLAB, très concernée par ce déficit, réfléchit à la création d’une application qui permettrait aux utilisateurs de voitures électriques de trouver facilement une borne pour recharger leurs véhicules.





L’impact




Cet hôtel est une mini-sphère dans laquelle les clients sont invités, voire poussés, à prendre conscience de leur consommation quotidienne, surtout énergétique. À travers un réseau d’infrastructures électroniques et intelligentes, TheLAB réduit considérablement l’impact environnemental d’un séjour hôtelier sur ses trois sites. L’enjeu social est également de taille car ce concept ne se contente pas d’offrir à ses clients une solution à un instant T, il tend à éduquer et à sensibiliser à l’importance d’un changement quotidien.






Pour plus d'informations, rendez-vous sur le site internet de TheLAB !

© LES CONSOMM'ACTEURS

contact@lesconsommacteurs.com

  • Noir LinkedIn Icône
  • les_consomm_acteurs