Hand In Hand Art Work, le recyclage à travers l'art






Les porteurs du projet


Hand In Hand a été fondé, au fil des années, par deux frères sud-africains nés dans le township de Motherwell, à une quinzaine de kilomètres de la grande ville industrielle de Port Elizabeth.




Passionnés, à l’écoute, optimistes et impliqués pour leur communauté, ces deux artistes sont une réelle source d’inspiration pour quiconque aurait la chance de franchir leur porte.







La genèse du projet


Enfant, Sakumzi, le plus grand des deux frères, était régulièrement invité chez son ami de toujours qui avait la chance d’avoir une télévision chez lui. Ce n’était pas du tout le cas de la majorité des habitants de son village. En rentrant, il dessinait, des heures durant, les scènes qu’il avait vu dans l’après-midi pour son petit frère (Msindisi) et sa petite sœur.



C’est là qu’est née chez lui une véritable passion, une envie d’inspirer et d’embellir la vie de sa cité à travers ses œuvres. Malheureusement, sa mère (qui l’a élevée seule), ses professeurs et même sa communauté voyaient d’un mauvais oeil cet esprit artistique naissant.



Il a trouvé la force de continuer dans le manque de soutien et de compréhension de ses proches. Encore aujourd’hui, il parle avec émotion de cette période difficile durant laquelle il était livré à lui-même, durant laquelle tout son entourage le poussait à renoncer à ses rêves.



En 2012, il converti une partie de sa petite maison verte dans laquelle vivent aujourd’hui huit personnes, en un atelier tout en longueur. Il s’associe avec son petit frère et, ensemble, ils créent des peintures et les vendent aux musées alentours. Mais cette création n’est que la première étape d’un processus qui fait aujourd’hui briller le township de Motherwell.


Le concept


Hand In Hand est initialement une galerie d’art où les enfants des alentours peuvent y trouver de l’inspiration, des leçons pratiques et du soutien.




Dans l’atelier de Sakhumzi, des pinceaux, des toiles et de nombreux objets servant de modèle ornent les bancs de bois. Des tableaux colorés et très variés décorent chaque petit recoin des murs de la maison.





Les peintures des enfants du village qui viennent, autant qu'ils le veulent, s'exercer en toute liberté chez les deux frères, sont exposées sur chacun des murs du couloir du Art Walk. Ils peuvent poser des questions mais ne seront pas orientés par les artistes qui tiennent fermement en l'expression de l'individu à travers l'art.





Très conscients de l’enjeu écologique qui menace la pérennité du township dans lequel ils ont grandi, les fondateurs de Hand In Hand ont réfléchi à un moyen d’allier leur passion et la préservation de leur environnement. Deux projets sont nés de cette réflexion :


- En 2014, Sakumzi et Msindisi ont récupéré d’anciens tonneaux à l’abandon, originellement destinés à faire passer les tuyaux électriques sous les maisons, les ont trainé jusque devant chez eux et les ont peint. Sur ces larges tubes, on peut voir de grosses têtes, qui pleurent et qui rient, en hommage au passage de Mandela dans le township en 1990.



- Après plusieurs mois de sensibilisation, de collecte et de peinture, ils ont, aidés par les enfants des écoles voisines, transformé un grand champ de déchets à l’abandon au milieu du township en un espace de jeu coloré et agréable. Les pots de fleurs sur les côtés de ce terrain sont entièrement upcyclés, tous les déchets ont été ramassés, triés puis réutilisés, des herbes médicinales ont été plantées pour faire renaître la végétation sur cet espace piétiné, le mur du fond a été dégagé du nombre de déchet impressionnant qui le cachait, et peint par les élèves des deux frères. Ce lieu est devenu le cœur du township, un lieu d’attraction qui attire les touristes, mais aussi les habitants des villes voisines. Sensibilisée, la communauté s’est investie et apporte régulièrement les déchets ramassés à Sakumzi pour qu’il les transforme en pièces d’art.





«Je crois que l'entraide et la force de l'art sont les piliers de la préservation de notre environnement» Sakumzi.


L’impact



Ce projet est un projet humain, écologique et social. En effet, d’un point de vue écologique, cette initiative permet de réduire le nombre de déchets présents dans le township et incite la communauté à transformer les emballages afin de leur donner une seconde vie.




D’un point de vue social, les deux frères, qui ont souffert d’un manque de soutien et d’inspiration, transmettent leur savoir et poussent les enfants défavorisés qui habitent à Motherwell à croire en leur talent et à persévérer. Enfin, d’un point de vue humain, Hand In Hand tend à changer l’image de cet espace pauvre et peu attirant en un lieu colore, vivant et attrayant.



Pour plus d'informations, n'hésitez pas à consulter la page Tripadvisor de Hand In Hand Art Work ou leur page Facebook !

© LES CONSOMM'ACTEURS

contact@lesconsommacteurs.com

  • Noir LinkedIn Icône
  • les_consomm_acteurs